... et rencontrer les koalas. 

Plus de six mois que j'attendais avec impatience de profiter de mon cadeau de noël et d'anniversaire combiné : devenir l'espace d'une journée soigneur dans un parc animalier, à Pairi Daiza. Une magnifique surprise de mon chéri qui connaît mon goût pour les animaux, pour la découverte, pour les coulisses et ma curiosité.

Au programme de la journée : belles rencontres et découverte du travail quotidien des soigneurs, préparation du repas des animaux, nourrissage, séance câlin (si si), explications, anecdotes à gogos et travail de sensibilisation.

Nous avions reçus comme consigne d'apporter hautes bottes et gants. Parrée, la journée pouvait commencer !  

Géraldine, soigneuse des girafes était notre guide de la journée. Enthousiaste et passionnée, elle nous a donné quantités d'anecdotes sur les animaux, leur caractère, sur les programmes de reproductions et de conservation des animaux, sur les échanges d'animaux entre parcs animaliers, ... Je n'étais évidemment pas toute seule, nous étions en tout un groupe de 6 privilégiés (le maximum pour ne pas déranger les animaux).

Découvrir, observer, soigner et nettoyer

La journée a commencé par le nourrissage des lémuriens Makis Catta. Nous avons reçu chacun quelques morceux de carottes à leur offrir comme casse croûte du matin. Nous avons appris comment reconnaître mâle et femelle, comment s'organise la vie au sein du groupe et que chez les Makis Catta ce sont les femelles qui décident ! J'ai également pu me rendre compte très rapidement qu'ils n'ont aucune notion de l'espace personnel, ils sont assez opportunistes et c'est la femelle dominante qui décide. Sache que s'ils te sautent dessus ce n'est pas parce que tu es sympa mais juste parce que tu as à manger, après ils se barrent^^.

MaBlogAttitude-soigneur-un-jour-pairi-daiza

En fonction de l'état d'avancement du travail des soigneurs, nous devions nettoyer l'espace intérieur des lions ou celui des hyènes. En arrivant aux lions, le travaille était déjà fait ! Nous avons donc pu les approcher dans leurs quartiers de nuit. Géraldine insistait à chaque fois bien sur toutes les consignes de sécurité et si certaines sont basiques (comme ne pas mettre ses doigts à travers les grilles, allez ? ), d'autres sont moins bien connues. Géraldine souhaite avant tout que nous passions un bon moment mais que les animaux passent aussi un bon moment. Il nous était donc déconseillés de regarder les lions dans les yeux (provocation) ou de leur tourner le dos (tentation^^). 

Je te jure que j'étais ultra impressionnée de me retrouver face à deux lions de 300 kg qui nous regardaient l'un après l'autre très fixement.  Et encore une fois, non ce n'était pas pour faire copain mais juste pour évaluer le plus faible de la bande qui finirait dans son assiette ! La recommandation de ne pas approcher était très secondaire, je t'assure que tu n'aurais pas franchis le pas^^. 

MaBlogAttitude-soigneur-un-jour-pairi-daiza-2

Ensuite nous avons rejoins le quartier des hyènes. Depuis le Roi Lion, les hyènes ont mauvaise presse, on les trouve vilaines, méchantes, voire bêtes. Bien que moins dangereuses que les lions, avec leurs oreilles de nounours et leurs yeux doux, les soigneurs ne s'y trompent pas. Par sécurité ils ne rentrent jamais dans leur enclos. Cependant, j'ai vu leur soigneur caressé le museau d'une hyène avec beaucoup d'amour. Une vraie complicité est née entre eux. Pour nous par contre, interdiction d'approcher de trop près, même en nettoyant l'enclos^^. 

Nourrir et câliner

Une rencontre bien moins en tensions mais tout autant en émotions, je demande les koalas ! En général quand on leur rend visite, les koalas dorment (leur activité principale vu qu'un koala dort 20h sur 24h !) et cachent leur joli minois dans leur pelage. J'ai donc appris que pour les voir en action, il faut leur rendre visite au moment où leur soigneur leur apporte leurs branches d'eucalyptus (vers 13h). Et non seulement le koala est réveillé mais il bouge également et quand il fait beau, il sort prendre l'air. Nous avons fait la connaissance de Zelda l'intrépide, Karina la timide et Coco la câline, les trois femelles koalas de Pairi Daiza. C'est d'ailleurs Coco, la moins farouche du groupe, que nous avons pu approcher et très brièvement caresser. Une expérience inoubliable <3 . 

MaBlogAttitude-soigneur-un-jour-pairi-daiza-9

Autre expérience que je ne m'attendais pas du tout à vivre est la rencontre avec les tapirs. Je ne les verrai plus jamais de même façon ! Quand on allait à Pairi Daiza ce n'était pas forcément la visite qui ne fallait pas louper (contrairement aux girafes, éléphants, lémuriens, ...) et pourtant ... Quelle rencontre ! Après avoir fait rentrer le fourmilier géant Eusebio, Géraldine nous a conseillé de regarder mais pas approcher les capibaras (sorte de chien des prairies géant) et de sortir très rapidement parce que les tapirs sont ultra affectueux et en demande de caresses. Et c'est peu de le dire !

MaBlogAttitude-soigneur-un-jour-pairi-daiza-4

MaBlogAttitude-soigneur-un-jour-pairi-daiza-5

Ils sont grands, peu délicats entre eux (et vas-y que je t'écrase le pieds en me couchant) mais ils sont en quête de câlins et caresses comme nul autres. Ils se sont installés, se sont couchés sur le côté et mis leur ventre à l'air en quémandant des caresses. J'avais l'impression de regarder mon chat pendant que je la caresse, je n'aurai pas été surprise de l'entendre ronronner tellement il appréciait. Impressionnant !  

Au cours de la journée, nous avons donner à manger aux girafes non sans apprendre d'abord quel était leur type d'alimentation et par un passage dans leur frigo pour prendre une belle botte de céleri vert. Elles en sont friandes ! 

MaBlogAttitude-soigneur-un-jour-pairi-daiza-3

Nous avons également transporté de belles bottes de fourrage dans le quartiers des éléphants et nous avons eu un moment hors du temps avec trois éléphants que nous avons gâtés avec des carottes. Le moment le plus impressionnant étant quand même quand ces trois grands mammifères sont arrivés de front à, à peine, 1m de nous. Tu te rends alors compte de la force qu'ils dégagent ! Et d'être si près, nous avons aussi eu droit à une douche de poussière^^ ! Les éléphants adorent se propulser de la terre et de la poussière sur le dos. 

MaBlogAttitude-soigneur-un-jour-pairi-daiza-6

Ensuite nous avons assister depuis les coulisses, avec une vue imprenable, au bain de Mala la plus vieille éléphante du groupe. Le bain des éléphants n'est pas juste un show comme certains pourraient le penser. Chaque éléphant à droit à son bain mais dans leur salle de bain privée^^.   

MaBlogAttitude-soigneur-un-jour-pairi-daiza-8

Anecdotes et sensibilisation

En visitant les coulisses du grand bâteau, on a appris que Mlle Bec en Sabot a un caractère bien trempé et qu'elle ne se laisse pas conter fleurette par le premier Bec en Sabot venu^^. Pareil pour son frère qui ne supporte par les hommes et n'accepte que les soigneuses ! Il a tout compris ce petit !^^

Les deux orangs-outans arrivés récemment à Pairi Daiza venaient de deux parcs différents et ne s'étaient jamais rencontrés. Pour les habituer peu à peu et le visuel étant important pour eux, pendant un an, ils ont eu des rencontres via skype. Si si et ça a marché, les deux orangs-outans se sont très vite habitué à vivre ensemble.  

Si certaines anecdotes sont plutôt savoureuses et rigolotes, d'autres le sont beaucoup moins. Pairi Daiza et l'asbl Carapace recueillent des animaux qui ont été saisis par la police. Suite à une plainte du voisinage pour odeurs dérangeantes, la police a fait une découverte effarante chez un particulier qui gardait des crocodiles dans des poches d'eau accrochées à son plafond ! On se demande parfois ce qu'il se passe dans la tête des gens ! Contrairement à ce que l'on pourrait s'imaginer, les crocodiles et animaux à sang froid sont très sensibles et restent traumatisés par l'expérience qu'ils ont vécus. Ces animaux évidemment tu ne les verras pas, ils restent en coulisse et continuent plus paisiblement leur vie, à l'abri des regards et de toute agitation.

Géraldine nous a également conscientisé sur l'importance de ne pas vouloir absolument donner n'importe quelles feuilles aux girafes pour qu'elles s'approchent pour manger. D'une part parce que certains feuillages sont toxiques pour elles ce dont nous n'avons pas forcément conscience et d'autre part, parce que certaines personnes détruisent aussi complètement les montages de plantes réalisés par les jardiniers du parc. Elle nous a aussi expliqué que certains n'hésitent pas non plus à donner des frites et des biscuits !!! Là j'étais sans voix ! Tout comme nous, les animaux sont gourmands mais sensibles à la nourriture et parfois même plus que nous ! Ils peuvent aussi avoir du diabète et des maladies.

Verdict & infos pratiques

Tu l'auras compris à la (longue) lecture de mon résumé de la journée que c'est une expérience tout à fait inoubliable. Je te remercie de m'avoir lue jusqu'ici !

Tenté ? Il faut savoir que  l'expérience Soigneur d'un jour a un coût non négligeable (200€). Mais sache que ta participation est entièrement reversée à la Pairi Daiza Foundation et sert à financer des projets de conservation à travers le monde. Géraldine nous a aussi dit que notre participation aidait actuellement à sauver des éléphants...   

Le prix comprends également un repas complet, l'entrée au parc pour toute la journée et même après la fin de la visite particulière, la fameuse casquette orange et le ticket de parking.

A bientôt !